12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close

10 faits sur le cancer du sein

111
Les symptômes du cancer du sein sont variés, mais les médecins suggèrent aux femmes de palper leurs seins régulièrement pour y déceler une éventuelle masse dure et indolore. Les autres symptômes énumérés sur le site de la Société canadienne du cancer sont les suivants : Masse à l’aisselle; Changement de la taille ou de la forme du sein; Changement de la peau; Changement du mamelon. Source: Mamanpourlavie.com
En 2013, les chercheurs ont découvert plusieurs responsables des cancers du sein, dont une protéine qui joue un rôle clé dans le développement des métastases, la principale cause de mortalité de celles qui en sont atteintes. Ces découvertes devraient faciliter la détection précoce des cancers, d’abord chez les femmes à risque, puis, dans quelques années, dans l’ensemble de la population. Source: Mamanpourlavie.com
En 2017, 26 300 femmes ont reçu un diagnostic de cancer du sein, ce qui représente 25 % de tous les nouveaux cas de cancer. En moyenne, c'est donc 72 Canadiennes par jour qui ont reçu un diagnostic de cancer du sein. Source: Mamanpourlavie.com
Même si la maladie inquiète toujours, le taux de rémission augmente d’année en année et le cancer du sein n’est plus la maladie fatale et redoutable qu’elle était il n’y a pas si longtemps. Aujourd’hui, c’est environ 88 % des femmes qui survivent au-delà de cinq ans après avoir reçu un diagnostic de cancer du sein. Après le cancer du poumon, c’est quand même le type de cancer qui cause le plus de décès auprès des Québécoises et les statistiques démontrent que chaque semaine, 100 Canadiennes succombent à la maladie! Source: Mamanpourlavie.com
Le cancer du sein est surtout présent dans les pays industrialisés. Plusieurs facteurs expliquent cette situation. D’abord, les femmes des pays industrialisés sont exposées à davantage de pollution et de stress, la population y est vieillissante et le dépistage y étant beaucoup plus courant, on y trouve bien plus de tous les types de cancers. Source: Mamanpourlavie.com
Le célèbre magazine scientifique The Lancet a publié une étude très approfondie révélant que l’allaitement diminuait de 4,3 % les risques de développer un cancer pour chaque année d’allaitement. Pour sa part, une étude espagnole démontre que les femmes qui allaitent pour une période de plus de 6 mois repoussent de dix ans leurs risques de souffrir d’un cancer du sein. Source: Mamanpourlavie.com
La grande majorité des cancers du sein sont diagnostiqués chez des femmes de plus de 50 ans (82 %). Source: Mamanpourlavie.com
Depuis quelques années, la pilule et les estrogènes sont associés au cancer du sein. En effet, pour certains chercheurs, il semblerait que les contraceptifs oraux augmentent le risque de cancer du sein, du col de l’utérus et du foie, mais qu’ils réduisent les risques de cancer de l’ovaire et de l’endomètre. Toutefois, ces risques seraient seulement accrus chez les jeunes utilisatrices et ces conclusions ne font pas l’unanimité au sein de la communauté scientifique. Source: Mamanpourlavie.com
Le premier ruban à avoir été utilisé pour sensibiliser les gens est le ruban jaune qu’une Américaine, inspirée d’une chanson, attachait aux arbres dans l’espoir de voir son mari, otage en Iran, revenir. Le ruban rouge a pris toute la place au cours des années 80, pendant la sensibilisation au virus du SIDA, et, depuis, des rubans de toutes les couleurs sont utilisés afin de démontrer notre appui à diverses causes. Dans le cas du cancer du sein, la couleur rose a été choisie parce que c’est la couleur associée aux filles à la naissance et que le cancer du sein est principalement une maladie de femmes. Source: Mamanpourlavie.com
Chaque année, des produits « rubans roses » sont vendus par de nombreuses compagnies et entreprises. Si le geste est parfois critiqué pour son côté mercantile, il apporte quand même, chaque année, des millions de dollars à la cause. Cet argent est investi dans la recherche et ces initiatives rappellent aux femmes que la prévention est importante. Source: Mamanpourlavie.com
Il a été rédigé par Anne Costisella Source: https://www.mamanpourlavie.com/
En direct de 00:00 à 05:30
1513
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.