12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • En pleine controverse, Vincent Guzzo défend son choix

En pleine controverse, Vincent Guzzo défend son choix

En pleine controverse, Vincent Guzzo défend son choixHPQ

Inspiré de faits vécus et du mémoire du même nom, Unplanned dépeint l'histoire d'Abby Jonhson, directrice de l'organisme Planned Parenthood qui, après avoir assisté à un avortement, devient une fervente activiste pro-vie. Paru aux États-Unis plus tôt cet hiver, le film a amené avec lui une énorme vague de contestations et de manifestations. Tout droit sorti des studios chrétiens Pure Flix, le film est considéré par plusieurs comme de la propagande pure. La vague a fini par rejoindre le Québec suite à l'annonce au courant de la semaine dernière de la projection du film dans quelques salles des cinémas Guzzo.

Les réseaux sociaux ont vite été enflammés par les réactions des utilisateurs. Nos amis de La Clique du Plateau l'ont bien montré avec un article publié il y a quelques jours. Ils sont nombreux à déplorer les raisons monétaires qui se cachent derrière la projection d'un film si peu objectif. De son côté, Vincent Guzzo, propriétaire des cinémas du même nom, se défend en prétextant la liberté d'expression. En effet, dans une récente entrevue pour l'émission Les Effrontées, ce dernier mentionne qu'il a déjà projeté des documentaires du réalisateur Michael Moore, et donc qu'il n'endosse aucun parti précis, tout en insistant pourtant sur le fait qu'Unplanned est une fiction. Cela ne l'a pas empêché de dire au Journal La Presse :

« En 2019, avec tous les moyens de contraception que nous avons, a-t-on vraiment le droit de dire que l'avortement est une alternative? »

Pour l'objectivité, on repassera.

Dans l'entrevue radio, il ajoute ensuite que les gens qui s'opposent au film et qui clament en sa propagande antichoix sont mal informés :

« Ça vient de personnes qui n'ont pas vu le film. Moi, je l'ai vu le film, [dont une fois] avec ma femme [...] qui est au doctorat à McGill en santé mentale. C'est pas une nounoune. On l'a vu et on a essayé de comprendre comme tout le monde. Pis, tous les deux on a eu la même réaction qui était [que le film], c'est une fiction. » Selon lui, le spectateur peut comprendre que malgré les faits réels, le film demeure un film, et que le spectateur est capable de faire la part des choses.

« La régie du cinéma qui est une institution indépendante du gouvernement du Québec a dit que le film était 13 ans et plus. Donc, ce n'est pas un film [....] de propagande nocive, parce que si ça l'était, la régie du cinéma l'aurait coté 18 ans et plus. »

Cependant, la controverse ne vient pas de là. Personne ne met en doute l'intelligence du spectateur ni la liberté d'expression, mais plutôt le message qui est présenté dans le film. Aucune nuance n'est offerte au spectateur, et bien que le film n'ait pas été vu au Québec, il l'a été aux États-Unis, et les critiques sont unanimes.

Unplanned a été fait pour rejoindre un public bien précis et a ainsi attisé un débat qui rage déjà depuis de longues années.

Pour l'entrevue complète, visitez le Journal de Montréal. Le film quant à lui sera présenté à compter du 12 juillet.

En direct de 05:30 à 08:30
1563
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.