12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Normand D'Amour: «Je me suis sauvé la vie en réglant mes problèmes de colère»

Normand D'Amour: «Je me suis sauvé la vie en réglant mes problèmes de colère»

Normand D'Amour: «Je me suis sauvé la vie en réglant mes problèmes de colère»HPQ

Normand D’Amour a livré une entrevue d’une incroyable intensité jeudi aux Échangistes, quand, en parlant de son personnage de coach colérique dans Demain des hommes, en a révélé davantage sur sa propre expérience avec la colère.

 

Il a fallu que ça cesse. Sinon je serais mort. J'aurais fait une crise cardiaque ou j'aurais accumulant deux-trois cancers. Je pense que je me suis sauvé la vie en réglant ça.

Ces aveux ont visiblement pris l’animatrice par surprise, et Pénélope McQuade a vite fait d’attraper le filon d’intimité que lui dévoilait généreusement son invité. La douleur était encore palpable dans les yeux du comédien quand ont été évoqués les regrets qui l’habitaient face aux gens qu’il avait pu blesser. 

« J'ai été voir les personnes qui ont reçu cette colère-là. Ça va, pour eux autres. Mais il est trop tard, c'est fait. Et ces personnes-là, dont mon fils, ont récolté de cette colère-là aussi. Il est tributaire de ça et aujourd'hui, il la gère. Je lui dit « au moins tu la gères à 25 ans, pas à 40 ». »

En début d’entrevue, Normand D’Amour avait attribué son amour du cinéma et de la télévision à son père, qui après un grave accident dans la quarantaine qui l’eut privé de ses jambes, terminait ses dures journées de travail dans son boudoir, devant ses écrans.

« La colère, c'était beaucoup de la peur par rapport à tout ce qui m'arrivait. Il y avait le fait que j'étais le bâton de vieillesse de la famille, celui qui devait garder le front pour mon père. Et quand il est décédé, quand ma mère est décédée, tout a lâché. Les valves se sont ouvertes et j'ai réglé ça. » 

Difficile de rester insensible face à un témoignage d’une aussi grande sincérité. C’est certainement cette incroyable sensibilité qui fait de Normand D’Amour un acteur d’exception.

Pour revoir son entrevue aux Échangistes, c’est disponible en cliquant ici.

En direct de 08:30 à 12:00
10108
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.