• Accueil
  • Réouverture des écoles et de l’économie | «Un risque pondéré» - Horacio Arruda

Réouverture des écoles et de l’économie | «Un risque pondéré» - Horacio Arruda

Réouverture des écoles et de l’économie | «Un risque pondéré» - Horacio ArrudaHoracio Arruda (Photo:Émilie Nadeau)
Horacio Arruda
COVID-19: c'est quoi le plan de match de la relance économique?

29:10

COVID-19: c'est quoi le plan de match de la relance économique?

Point de presse du jour de François Legault et de son équipe.

Détails
COVID-19 et déconfinement: Dre Cécile Tremblay,microbiologiste, répond à vos questions.

16:25

La réouverture des écoles et des entreprises au cours du mois de mai fera certainement augmenter le niveau de contagion de la COVID-19 au Québec.

C’est ce qu’a affirmé le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, mardi.

«C’est clair qu’il va y avoir une augmentation du niveau de transmission dans la communauté dès qu’on ouvre un peu. Et il pourrait même y avoir des personnes qui décéderaient. Mais la réouverture progressive veut minimiser cet élément. Il n’y a personne qui va vous dire qu’il n’y aura aucun cas de transmission. On sait qu’il va y en avoir un»

«Mais ce n’est pas en enfermant les gens tout azimut. Ils pourraient se révolter et se mettre à faire des rassemblements en cachette où il va y avoir des cas. C’est ce qu’on appelle un risque pondéré et un risque qui sera suivi régulièrement. Et on reculera si on pense qu’on est allé trop rapidement. Et si la population ne respecte pas les consignes de confinement, je ne serai pas gêné de recommander le confinement de façon importante»

«Notre stratégie ne demande pas aux gens qui sont à risque de se déconfiner ou d'aller travailler. Nous commençons par les personnes qui pourraient peut-être l'attraper, mais qui auront le moins d'impact sur leur vie» 

En direct de 08:30 à 11:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.