12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Manger santé pour le plaisir

Manger santé pour le plaisir

Découverte

Découverte est un contenu publicitaire produit par ou pour des annonceurs. Les propos tenus dans ce texte ne sont pas ceux de la station.

Manger santé pour le plaisir

J’adore manger. J’ai hâte de cuisiner et faire l’épicerie est une joie. Vraiment. Lâchez-moi lousse chez Avril ou dans un marché local à aire ouverte n’importe quand. Je prends plaisir à sillonner les allées en imaginant des recettes cool. Mon plus grand défi? Calculer le bon nombre de sacs réutilisables à apporter. Preach. Et respecter le budget familial. Je confirme que ce n’est pas de 75$ par semaine.

Mon plaisir n’a pas toujours été si palpable par contre. Pendant longtemps, j’ai entretenu une relation d’amour-haine avec la nourriture, principalement parce que ma relation avec mon corps était d’amour-haine. J’ai dévoré une quantité impressionnante de livres de cuisine végane / végé / santé afin (je croyais) d’améliorer ma vitalité et respecter mes valeurs alors que si je suis honnête avec moi-même, je le faisais vraiment pour atteindre un poids que je considérais idéal.

DIFFICILE DE MANGER POUR LE PLAISIR ET DE S’INTÉRESSER SINCÈREMENT À LA CUISINE SANTÉ ET NUTRITIVE SI LE BUT ULTIME EST TOUJOURS D’EN BÉNÉFICIER POUR PERDRE DU POIDS.


Les temps ont heureusement changé. Un peu plus de sagesse et de réalisme aider par deux enfants et des problèmes de santé mentale, j’ai transformé mes intentions face à l’alimentation. Je réalise que mon corps me sert très bien dans le format actuel, cellulite et bedaine de maman comprises. Maintenant, je vise sincèrement la vitalité et la santé. J’assume aussi le plaisir de simplement manger!

En toute transparence, ça fait une bonne dizaine d’années que je transforme progressivement mes habitudes alimentaires. J’ai donc pensé partager quelques chemins qui ont facilité l’intégration d’une optique de manger sainement pour le plaisir versus par soucis de perte de poids.

AJOUTER AU LIEU DE RESTREINDRE
Manger plus sainement est somme toute assez simple. Suffit d’y aller progressivement en ajoutant plus de bons gros légumes et fruits, d’aliments entiers et non transformés, et surtout de cuisiner. Un des meilleurs conseils que j’ai entendus provient de David Wolf dans le film Hungry for Change (disponible sur Netflix) : quand on ajoute plus de ce qui est sain, le moins hot s’élimine par lui-même. J’ai trouvé ça vrai.

Dès qu’on essaie de couper quelque chose, on se met à obséder dessus! Exit les régimes restrictifs de fous et les aliments miracles. C’est non seulement intenable, mais ça ne fonctionne pas. Je mange de tout. Tout. J’ajoute tout simplement pour mieux équilibrer.

Je veux du chocolat? J’en mange. Du biologique, du éthique, du plus cher et de meilleure qualité. Je le combine avec des noix, ou un fruit. Je veux des chips? J’en mange. Avec des carottes, du daikon, du houmous. Et des fois, je fais juste en manger. Une bonne poignée et je passe à autre chose. La culpabilité, ça ne donne rien.

S’INFORMER : CHOISIR SES SOURCES
Comprendre quelques concepts clés est important quand on veut diversifier son alimentation. Prenez le Guide alimentaire canadien en exemple. La dernière version est moderne et reflète une nouvelle réalité alimentaire. Je me réjouis encore des propositions accessibles et résolument ancrées dans une optique d’alimentation saine et équilibré.

LA FORMULE EST TOUTE SIMPLE. ENTRE AUTRES, PENSEZ EN TERMES DE PORTION, CUISINEZ PLUS, MANGEZ DIVERSIFIÉ.
Assurez-vous simplement de garder un esprit critique quand vous cherchez de l’information sur l’alimentation. Si votre référence est culpabilisante, du genre « faut pas manger de la viande dégueu » ou « c’est la pire chose à faire », etc., ça manque probablement de neutralité et possiblement même d’équilibre. Il y a moult façons de manger afin que ça représente nos valeurs tout en ayant du plaisir. Pensez aux légumes et aux fruits bios, à la viande éthique, aux produits laitiers issus de vaches des prés, etc.

Même dans mon domaine du yoga, on a tendance à valoriser une diète végétarienne, voir végane dans une optique de non-violence (ahimsa). Quoique la tradition prône en effet le respect et l’intégrité de l’environnement et des animaux qui y vivent, les enseignements de yoga stipulent clairement que la non-violence commence envers soi. Si on se prive, qu’on se fait souffrir, qu’on se rend malade pour éviter des aliments qui sont essentiels à notre bien-être, ce n’est pas mieux.

ATELIERS BOUFFE
Je crois qu’on ne peut jamais trop connaître de recette. Elles sont un point d’entrée vers la diversité, la découverte et le plaisir. J’ai récemment participé à un atelier à l’Académie Végétale et c’était génial. J’adore ce type d’atelier. La prof était clairement une passionnée de la cuisine saine et équilibrée, en plus d’avoir un axe très clair sur le plaisir. Avec raison! Manger, c’est l’fun. On a à le faire plusieurs fois par jour pour le restant de notre vie. Profitons-en.

Pour accéder à de nouvelles idées et recevoir conseils et informations sur les aliments et leurs bienfaits, un atelier tel qu’offert par l’Académie Végétale est une option absolument fantastique. Vous en ressortirez inspiré et bien nourri, car on goûte à tout! Le bonheur.

CONSULTATION AVEC NATUROPATHE
J’adore ma naturopathe. Elle est incroyablement bien versée sur l’alimentation et autres sujets de soins naturels. Elle m’a grandement aidée pendant que je traversais une dépression sévère, puis une grossesse difficile.

Certains ne croient pas à la naturopathie. Parfois, on les traîne dans la boue médiatique. Comme dans tous les domaines, il y a des électrons libres. Avocats, médecins, policiers, prof de yoga, célébrités… Je demeure néanmoins convaincue de la pertinence de la naturopathie dans l’appropriation d’une alimentation saine et équilibrée. Personnellement, ça me rejoint beaucoup dans ma philosophie de vie yogi.

Consulter un professionnel de l’alimentation, que ce soit un nutritionniste, diététiste ou naturopathe, est franchement aidant. Vous recevrez des conseils précis portant sur vos besoins. Il restera tout simplement à les appliquer progressivement dans votre réalité quotidienne. C’est un chemin pertinent à prendre quand on veut se réapproprier son alimentation sainement.

PLEINE CONSCIENCE
La clé du succès, d’après moi, c’est de vivre en pleine conscience. Ce qui implique de porter son attention entière et dévouée à chaque instant de sa vie. C’est un cadeau qu’on s’offre, car on devient expert de nos besoins et de la meilleure manière de les combler.

Se nourrir est un acte d’amour. Au-delà du besoin de (sur)vivre, manger pour le plaisir avec l’intention de nourrir notre véhicule corporel est une attention bienveillante que l’on porte envers soi-même.

Je l’ai dit plus haut, mais ça vaut la peine de le répéter : se culpabiliser constamment sur ce qu’on mange n’est pas sain. Un changement de perspective est essentiel afin de redonner ses lettres de noblesse au plaisir de manger.

Si vous réalisez que manger santé est devenu une problématique envahissante et dépourvue de plaisir, je vous invite à revoir vos croyances, quitte à consulter, afin de rétablir un équilibre dans votre vie.

Sur ce, bon appétit!

Nota bene: si vous avez une condition médicale et que vous avez reçu des instructions d’un professionnel de la santé, leurs conseils priment sur le contenu offert dans cet article. Pour guérir, l’alimentation doit être ultra contrôlée. En cas de doute, votre médecin saura vous conseiller.

En direct de 19:00 à 00:00
1684
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.