• Accueil
  • Le foie, un héros très discret

Le foie, un héros très discret

Le foie, un héros très discret

Le temps des Fêtes est terminé. Après quelques journées consécutives de repas copieux et d’alcool, l’envie de dormir un peu plus, de manger sainement peut se faire sentir pour aider le corps, surtout si l’on sent nos organes chargés (lorsque notre digestion est lente, qu’on a une faible capacité à digérer les matières grasses ou que l’on ressent une sensation de lourdeur digestive). Le foie est l’organe le plus sollicité dans l’élimination des substances nuisibles circulant dans l’organisme. Si certains parlent de le détoxifier, il s’agit plutôt de lui donner moins de travail à assurer.

Le foie est un organe majeur dans le maintien de la santé. Il est indispensable au métabolisme du corps en répondant au meilleur standard de qualité dans ces fonctions. Tel un super héros avec ses pouvoirs cachés.

Pendant des millénaires, cet organe a fasciné les humains qui voyaient en lui une mystérieuse source de force. La littérature orientale décrit le foie comme un général qui commande ou comme une centrale qui organise et qui gère les plans. C’est en effet un organe d’importance qui accomplit de multiples fonctions physiologiques essentielles. En plus de produire la bile, le foie joue de nombreux rôles métaboliques et régulateurs afin de maintenir le bon fonctionnement de l’organisme. Il est considéré comme la grande usine de diverses transformations chimiques des molécules provenant, entre autres, de substances de la digestion telles que les graisses, les médicaments, l’alcool, ainsi que certaines substances toxiques de l’environnement. Il convertit ces dernières en les rendant le moins nocives possible et en facilitant leur élimination dans l’urine. 

Le foie est donc la vie! Peut-être est-ce pour cette raison qu’en anglais, les mots live pour vie et liver pour foie sont si proches?

* Citation du livre Les pouvoirs cachés du foie

UN LIVRE POUR MIEUX CONNAÎTRE LES POUVOIRS CACHÉS DU FOIE
À la lumière des récentes recherches les Drs Gabriel Perlemuter et Anne Cassard on écrit un ouvrage qui vous invite à explorer le foie de façon ludique et singulière afin d’en comprendre le fonctionnement et d’apprendre comment en prendre soin. Dans ce livre accessible et bien vulgarisé, on passe des maladies et maux bénins de cet organe jusqu’à la cirrhose. Nous en apprenons beaucoup sur cet organe que les auteurs qualifient de «héros très discret».

On comprend entre autres que notre mode de vie a un impact direct sur notre foie parce que l’ennemi numéro 1 du foie, c’est le «trop» (trop gras, trop, sucré, trop de plats industriels, pris trop fréquemment). L’organe a des capacités exceptionnelles pour assumer ses fonctions, il est même le plus résilient du corps, mais ce que le foie n’aime pas, c’est l’absence de temps lui permettant de se reposer et de se régénérer.

Voici quelques conseils pour maintenir votre foie en santé :

MANGER SAINEMENT
Pour alléger le travail du foie en cas de sensation de surcharge, diminuez votre consommation d’alcool et d’aliments transformés ou riches en matières grasses, en sel et en sucre. Savourez avec plaisir des fruits et les légumes pour leurs nombreuses vertus et buvez suffisamment d’eau!

SOUPE (QUE L’ON AIME APPELER) «DÉTOX»
Préparez-vous une soupe santé avec des légumes variés. Un bouillon clair, sans trop de sel ni d’additifs, que l’on parfume avec du gingembre, des herbes fraîches, etc.). Le bouillon, par son fort pouvoir hydratant, favorise le drainage naturel de l’organisme. Les légumes, quant à eux, regorgent de vitamines et de minéraux, et sont riches en fibres.

FAIRE DE L’ACTIVITÉ PHYSIQUE
L’activité physique augmente le dynamisme de la circulation sanguine et énergétique. Cette stimulation a des effets bénéfiques sur le métabolisme du corps notamment pour l’aider à bien effectuer ses fonctions biologiques de base, notamment celle de la détoxification.

Sur le plan psychologique, l’activité physique permet de libérer dans le flux sanguin des endorphines qui ont la capacité de diminuer le stress et l’anxiété. Bouger aide à extérioriser les bouillonnements intérieurs, comme la colère et les frustrations qui sont associées au foie, selon la philosophie orientale.

SE MASSER LE VENTRE SOUS LES CÔTES À DROITE
Activer la zone du foie et de la vésicule biliaire par le massage ou par l’automassage pour faciliter la circulation de l’énergie en cas de sensation de lourdeur abdominale. N’oubliez pas de prendre des respirations abdominales profondes pour l’impact positif qu’elles apportent sur l’activité des organes.

ÉVITER DE MANGER TARD
Si le repas du soir est pris moins de 2 à 3 heures avant le coucher, le foie fonctionnera davantage en mode de digestion et de fabrication de la bile durant la nuit, plutôt qu’en mode de «nettoyage du sang » (transformation chimique des molécules de matières digestives). De plus, un repas trop lourd met plus de temps à être métabolisé. S’il est pris tardivement le soir, il peut nuire au sommeil.

Les solutions les plus simples sont parfois mises de côté au profit de produits vendus en magasin. Pourtant, une alimentation saine et un mode de vie équilibré suffisent bien souvent à maintenir une bonne santé.

Le stress n’est pas à négliger. Avec le rythme de vie intense de l’année, ralentir pour mieux repartir est parfois nécessaire pour retrouver l’équilibre et une meilleure vitalité. Cet équilibre est important pour la santé, qui ne sera pas optimale si on est épuisé !

Quant à l’alcool et aux repas gras et copieux, le foie est certainement sollicité davantage lorsqu’ils sont consommés durant cette période. Mais rassurez-vous, cela correspond à ses fonctions hépatiques normales. Le foie détoxifie naturellement tout ce que l’on mange ou que l’on boit. L’important est d’éviter l’abus sur le long terme.

Sur ce, je vous souhaite une excellente année en santé, Kampaï!

En direct de 00:00 à 06:00
1200
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.