12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Mimétisme - jouer à la maman et au papa

Mimétisme - jouer à la maman et au papa

Mimétisme - jouer à la maman et au papaCrédit photo: Maman pour la vie

Cet article est une collaboration avec Mamanpourlavie.com et a été rédigé par Marie-Eve Bourassa 

Surprendre son enfant de deux ans en train de gronder sa poupée sur le même ton avec lequel vous l’avez vous-même grondé, la veille, c’est normal. À cet âge, l’enfant imite tout ce qu’il voit : particulièrement vous.

En effet, votre enfant vous imite beaucoup : que ce soit devant sa petite cuisinière, à l’heure des repas, ou en vous suivant avec sa tondeuse, lorsque vous tondez le gazon. Il fait semblant de répondre au téléphone, etc. Vers 18 mois, l’enfant débute en effet sa phase de jeu symbolique : en d’autres mots, il imite tout ce qu’il voit, remet en scène ce dont il a plus tôt été témoin. Lorsqu’un ami se fait mal, à la garderie, il se penche, lui flatte doucement la tête, murmure que tout va bien aller : tout comme vous le faites pour lui, lorsqu’il tombe. Peu à peu, ces jeux de mimétismes se transforment en jeux de rôles.

PxHere

Source: PxHere

Grand imitateur

Bébé possède un talent d’imitateur hors pair : il est une véritable Véronique DiCaire sur deux pattes! C’est que, sans relâche, il observe attentivement son entourage : c’est comme ça qu’il apprend, petit à petit, comment fonctionne ce drôle de monde dans lequel il grandit! Au début, il commence à imiter les gestes qui sont directement posés envers lui - comment manger, s’habiller, se laver, etc. Par exemple, il commence par brosser ses cheveux et, quelques mois plus tard, il brosse les cheveux d’une poupée; il tire la langue comme il vous a sans doute vu le faire, il lit à haute voix sans vraiment lire les mots bien sûr, mais en répétant des intonations qu’il a entendues. Il vous observe jouer avec ses jeux et vous imite par la suite : il apprend comment ceux-ci fonctionnent. Bébé commence ensuite à imiter des situations. C’est de cette façon qu’il assimile ce qui se passe autour de lui.

Comme papa, comme maman

En tant que parent, vous êtes bien entendu un des premiers modèles de votre enfant. En vous imitant, et en recréant des situations auxquelles il a assisté, votre enfant est en train de modeler sa propre personnalité, son identité. D’ailleurs, vous devez souvent entendre les mots : « comme papa », ou « comme maman ». C’est aussi l’époque où les petits répètent les gros mots qu’on a prononcés, et même si le premier juron nous fait bien rire, il est préférable de faire attention à ce qu’on dit devant eux!

Les enfants apprennent à être en relation à travers les jeux d’imitation simples et les jeux pour faire semblant : comme lorsqu’il joue à la maman et au papa! En vous imitant, il assimile, entre autres, la dynamique familiale. Par exemple, s’il réprimande sa poupée, ou son partenaire de jeu, de la même façon que vous l’avez fait, la veille, il est en train de comprendre pourquoi on l’a lui-même puni. En effet, dans l’imitation, il y a beaucoup d’émotions, et les jeux d’imitations l’aideront à intégrer ce qui est bien et ce qui est défendu; ce qui lui fait plaisir ou non. Pour y arriver, il doit le revivre.

Maman pour la vie

Source: Maman pour la vie

Sexualité et complexe d’Œdipe

Donc, jouer au papa et à la maman est une véritable source d’expérimentation pour l’enfant. Entre 3 ans et 6 ans, ce jeu a pour but, avant tout, de découvrir le sexe de l’autre (un peu comme le fameux jeu du docteur…) Grâce à ces jeux de rôle, l’enfant réalise à quel point le corps des autres enfants est différent, ou semblable au sien.

Le plus souvent, il imite le parent du même sexe que lui. Il observe attentivement ses gestes et ses comportements, et tente de les reproduire. Ainsi, il solidifie sa propre identité sexuelle. Il se peut aussi que son complexe d’Œdipe se matérialise à travers ce jeu d’imitation.

Voyez votre enfant comme un petit acteur : il peut jouer tous les rôles imaginables, sans limites de sexe. Ainsi, que vos deux fils jouent ensemble à maman et papa ne devrait nullement vous inquiéter. En vous imitant, vos enfants sont sur la voie de mieux comprendre les relations qu’il peut y avoir entre les individus. Ces jeux, signe d’interrogations sur la sexualité, sont sains et naturels, peu importe le rôle que l’enfant prend.

Ils n’ont rien d’inquiétant quand les enfants ont sensiblement le même âge et qu’aucun ne les impose aux autres. En revanche, soyez vigilante s’ils se cachent et que, lorsque surpris, ils affichent une mine coupable.

Votre enfant ne devrait pas avoir honte de se poser des questions, au contraire. Alors, n’hésitez pas à parler de sexualité avec lui.

En direct de 00:00 à 05:30
1612
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.