• Accueil
  • Famille: tannés de jouer à la police?

Famille: tannés de jouer à la police?

Famille: tannés de jouer à la police?
Shutterstock

En 2020, vous voulez des résultats différents dans votre relation parent-enfant. Voici comment faire différemment.

Avez-vous l’impression de jouer à la police et faire de votre point de mire les comportements et attitudes dérangeants de vos enfants ?

Si oui, c’est parce que votre attention et votre énergie sont mises sur les consignes et les règles qui ne sont pas respectées dans la famille.

Quand nous jouons à la police pour faire régner la discipline, l’ordre et passer nos valeurs. Nous donnons des infractions avec des reproches, en répétant, en nous impatientant, en sermonnant, en enlevant des privilèges, en donnant des punitions et en criant sur nos enfants.

Les méthodes mentionnées plus haut fonctionnent bien avec les enfants « dociles », mais à quel prix pour leur estime et leur confiance ? Tandis que pour des enfants qui ont un caractère plus fort, « plus intense » ce mode d’emploi n’est pas recommandé. Ça fait qu’envenimer la situation.

Utiliser ce genre de stratégies a des conséquences chez les enfants puisqu’ils n’ont aucune motivation à collaborer autre que la peur. Il est important de savoir que la peur et l’épanouissement personnel ne vont pas ensemble.

Certainement que la frustration monte rapidement. C’est comme quand nous recevons une contravention, rarement nous l’accueillions avec sourire et enthousiasme, puis que nous remercions le policier. Il en est de même pour nos enfants.

Donc, si votre intention est que votre enfant soit épanoui, heureux et confiant. Les stratégies traditionnelles pour transmettre vos valeurs ne sont pas le choix le plus judicieux pour atteindre votre but.

Les conséquences négatives des approches conventionnelles sont pour le parent : la culpabilité, la fatigue, la déception, le doute, la négativité, la colère et la tristesse.

Souvent, le comportement premier est de se blâmer comme parent ou de blâmer l’enfant. Personne ne remet les stratégies utilisées en cause. Le problème n’est pas le parent, ni l’enfant, mais bien les outils.

Je vous partage un moyen, parmi plusieurs que j’utilise avec mes enfants et que j’enseigne à mes clients.

Comme mentionné plus haut dans le texte, nous intervenons, en général, sur ce qui nous dérange, par exemple : le manque d’initiative, le manque d’écoute, le manque de collaboration, le manque de respect, le manque de rapidité. Quand l’accent est sur le manque plutôt que ce qui est, nous abandonnons le meilleur.

Donc d’aligner votre intention bienveillante envers votre enfant avec vos gestes, vos paroles est le premier pas à franchir pour un changement harmonieux dans votre famille.

Comment le faire ? En arrêtant de remarquer ce que vous ne voulez pas et ce qui ne marche pas à votre goût. Plutôt investir dans ce que vous voyez, entendez, percevez de bien chez votre enfant. Je vous demande de pratiquer à inverser l’énergie. C’est-à-dire, de travailler dans le positif plutôt que dans le négatif. Regarder ce qui s’en va dans le sens que vous souhaitez et ne pas attendre que tout soit parfait et réalisé pour encourager votre enfant. Changer de regard pour 2020.

À la place de voir le verre d’eau à moitié vide, voyez-le à moitié plein. Le cerveau cherche toujours ce que nous lui demandons. Si vous lui demandez de chercher les comportements, les gestes, les paroles agréables de votre enfant, c’est ce qu’il vous apportera et vous fera remarquer. Une fois que vous avez observé un comportement agréable, faire comme à l’habitude, le nommer. Plus vous ferez de remarques positives et moins de remarques négatives plus votre relation grandira en confiance et en harmonie.

Voici un exemple d’une situation quotidienne. Vous avez demandé à votre enfant de faire ses devoirs. Vous arrivez dans sa chambre et il a ouvert son sac, il a sorti ses cahiers et ses crayons. Vous avez le choix de le sermonner parce qu’il n’a pas fait ce que vous lui avez demandé. Ou bien, de lui dire que vous voyez qu’il a sorti tout ce dont il avait besoin et il est organisé. Maintenant, il est temps de se mettre au travail et faire les devoirs. Cette manière d’agir montre à l’enfant que nous remarquons qu’il a fait des efforts pour ce que nous avons demandé et nous l’encourageons à continuer, ce qui est beaucoup plus motivant pour un enfant.

VOICI QUELQUES AVANTAGES DE CHANGER VOTRE REGARD ENVERS LES COMPORTEMENTS DE VOTRE ENFANT EN 2020.

  • L’enfant entend plus de positif et se fait une meilleure image de lui.
  • L’enfant se sent plus compétent, il augmente son estime et sa confiance en lui.
  • L’enfant devient plus motivé à collaborer.
  • La relation parent-enfant est plus harmonieuse.

Maintenant à vous, de choisir de voir le verre d’eau à moitié plein ou à moitié vide. Il n’est pas toujours facile de voir le bon côté des choses, puisque nous sommes si habitués à notre façon de faire. Mais la bonne nouvelle, c’est que toutes les habitudes se changent avec de la pratique, de la conscience et de la persévérance.

Martine Savaria
Experte en harmonie familiale
Vivessens.com

Rythme au travail
En direct de 13:00 à 16:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.