nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2

Gala Artis: Gildor Roy, Magalie Lépine-Blondeau et Charles Lafortune à l'honneur

Gala Artis: Gildor Roy, Magalie Lépine-Blondeau et Charles Lafortune à l'honneur
Photo PC/Graham Hughes

Gildor Roy avec ses deux trophées

Retour sur le Gala Artis

il y a 3 mois

Magalie Lépine-Blondeau, Charles Lafortune et Gildor Roy ont été les grands gagnants du 33e Gala Artis présenté, dimanche, dont le palmarès aura été placé à la fois sous le signe de la nouveauté et de la continuité.

Les trois personnalités ont remporté deux trophées Artis chacun au cours du gala présenté au Théâtre Denise-Pelletier qui était diffusé sur les ondes du réseau TVA.

Magalie Lépine-Blondeau et Charles Lafortune ont été désignés personnalités de l'année par le public. L'actrice a également été couronnée pour son rôle de Nadine dans District 31, la populaire quotidienne de Fabienne Larouche diffusée à Radio-Canada. Charles Lafortune a pour sa part été récompensé pour son rôle d'animateur, notamment pour La voix.

« Je n'en reviens pas », a dit Lépine-Blondeau après le gala, elle qui a été surprise deux fois plutôt qu'une.

« Ce qui me touche, c'est que j'ai l'impression que c'est vraiment mon travail qui a plu. Et puis, c'est ce que je m'efforce de mettre de l'avant. C'est le travail de dentelle de l'acteur et non pas le culte de la personnalité », a-t-elle ajouté. 

Magalie Lépine-Blondeau/PC
Source: Magalie Lépine-Blondeau/PC

Dans son discours, Charles Lafortune a souligné l'importance d'intégrer dans la société les gens ayant une déficience. L'animateur est père d'un jeune homme, Mathis, qui est atteint d'autisme.

« Je pense que ça célébrait beaucoup ce que je représente pour certains parents, pour certaines gens dans la lutte pour faire avancer les choses, je pense que c'est ça qu'on saluait ce soir », a-t-il ajouté plus tard.

Fait rarissime, Gildor Roy a remporté un trophée pour un rôle dans une dramatique (District 31) - mettant ainsi fin à la longue domination de Guy Nadon - et une comédie (Lâcher prise). Guylaine Tremblay a été l'élue du public chez les femmes dans la catégorie Comédies.

« Comédie, c'était impossible, impossible (pour moi). Ça ne m'est jamais passé par la tête. Ça fait que j'ai fait de bien mauvais discours parce que je ne pensais vraiment pas gagner », a-t-il affirmé dans la salle de presse, après le gala.

Le sacre de Ludivine

Sans surprise, Ludivine Reding a remporté la palme pour son rôle de Fanny  - qui tombe dans les mains d'un proxénète - dans Fugueuse dans la catégorie Séries dramatiques saisonnières. Émue, elle a déclaré dans son discours l'importance de s'attaquer aux réseaux de prostitution, plutôt que de blâmer les victimes et leurs familles. Marc-André Grondin a remporté le pendant masculin pour L'imposteur.

« C'est un sujet qui est tellement tabou, a dit Reding. Oui, on en avait entendu parler en 2016 avec les fugues. Mais jamais assez! Les gens savaient pas, c'est encore des préjugés sur les victimes, qui viennent de mauvaises familles, qu'elles sont niaiseuses ».

Des abonnés de longue date ont été couronnés une fois de plus: Lafortune, mais aussi Gino Chouinard, Pierre Bruneau, Guy Jodoin et Dave Morrisette ont été désignés les chouchous du public. Sarah-Jeanne Labrosse a été couronnée dans la catégorie Artiste d'émissions jeunesse.

Maripier Morin et Jean-Philippe Dion ont animé le gala qui avait une signification particulière dans la foulée du mouvement #Moiaussi. Les deux animateurs sont montés sur scène avant le dynamique numéro d'ouverture pour féliciter toutes les personnes qui ont participé à ce mouvement, ajoutant qu'il était maintenant temps d'assurer l'égalité entre les hommes et les femmes.

Le palmarès du 33e Gala Artis:

Personnalité de l'année féminine: Magalie Lépine-Blondeau 

Personnalité de l'année masculine: Charles Lafortune

Rôle féminin - Séries dramatiques annuelles : Magalie Lépine-Blondeau (District 31)

Rôle masculin - Séries dramatiques annuelles : Gildor Roy (District 31)

Rôle féminin - Séries dramatiques saisonnières: Ludivine Reding (Fugueuse

Rôle masculin - Séries dramatiques saisonnières: Marc-André Grondin (L'imposteur)

Rôle féminin - Comédies: Guylaine Tremblay (En tout cas)

Rôle masculin - Comédies: Gildor Roy (Lâcher prise)

Animateur/Animatrice d'émissions de magazines culturels ou de talk-show: Guy A. Lepage (Tout le monde en parle)

Animateur/Animatrice d'émissions d'affaires publiques: Charles Tisseyre (Découverte)

Animateur/Animatrice d'émissions de variétés ou de divertissement: Charles Lafortune (La voix/La voix junior/Lâchés lousses)

Animateur/Animatrice d'émissions de services: Gino Chouinard (Salut Bonjour)

Artiste d'émissions jeunesse: Sarah-Jeanne Labrosse (Le châlet)

Animateur/Animatrice d'émissions de jeux: Guy Jodoin (Le tricheur)

Animateur/Animatrice de bulletins de nouvelles: Pierre Bruneau (TVA nouvelles)

Animateur/Animatrice d'émissions de sports: Dave Morrissette (Dave Morrissette en direct

Deux prix pour Gildor Roy au Gala Artis. Il est avec nous.

il y a 3 mois

Les weekends à Michel

Les weekends à Michel

avec Michel Lafrance

En direct de 16:00 à 20:00
1621
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.